Remonter

 

Aide au collégial

 

Les normes des collèges

Il y a ici deux normes. Les experts de ce milieu ont demandé de séparer les sujets selon le sexe. Nous présentons ici des descriptions de la population qui sont faites de façon routinière pour chaque norme. Nous présentons la distribution des sujets par âge et par sexe ainsi qu'un tableau des typologies par sexe.

Il faut ici rendre compte des jeunes adultes qui ont des problèmes à faire des choix professionnels. Cette norme (CO) est faite d'étudiants et d'étudiantes qui ont consulté des conseillers d'orientation au collège ou qui ont été inscrits dans un programme d'accueil et d'intégration.  Une très petite minorité a consulté en bureau privé en dehors du circuit collégial.

Le programme accueil et intégration est assimilables à une consultation en orientation et des professionnels de l'orientation donnent ces cours. Ils sont faits pour les nouveaux étudiants à risques ou pour les indécis qui ne savent quel programme choisir. Certains ont des notes faibles au Secondaire et cela augure mal. Il est important pour eux de clarifier leurs objectifs. C'est connu que les étudiants faibles qui ne savent pas pourquoi ils étudient ont des échecs. Les étudiants dans ces programmes sont donc encadrés. Ils suivent généralement un cours crédité dont le contenu est l'exploration du marché du travail. Il y a dans ce programme une démarche systématique pour choisir un programme d'études et le test a été donné dans ce contexte.

 

Distribution des âges par sexe

 

Tableau 1 - Distribution de l'âge des femmes dans la norme Collège

 

Tableau 1 - Distribution de l'âge des hommes dans la norme Collège

Les sujets ont entre 17 et 21 ans et il y a deux fois plus d'étudiantes que d'étudiants ont consulté. Cette proportion de deux femmes pour deux hommes est typique de la clientèle qui consulte dans le milieu. La population ne représente pas l'ensemble des étudiants du niveau collégial, mais correspond bien aux usagers des services d'orientation et aux demandeurs d'aide. Il n'y a pas ici de demandeur d'aide au niveau psychologique bien que les difficultés d'orientation puissent cacher d'autres problèmes.

Les 503 étudiantes avaient 18.3 ans d'âge moyen au moment de passer le test TIP. Les 250 étudiants avaient 18.4 ans d'âge moyen. La distribution de l'âge est donc très limitée et très semblable pour les deux sexes.

Tous les types de femmes

Tableau 3 - Présentation sur deux axes des 14 types féminins de la norme collège.

L'ensemble des sujets féminins sont présentés visuellement dans un tableau. Ce tableau réduit les différences mathématiques de tous les groupes à deux axes. Il permet de représenter les types pour voir lesquels sont les plus proches les uns des autres.

Les deux axes peuvent nous permettre de définir les dimensions importantes pour cette population. Sur la dimension 1, le type du chien à gauche et le type lève-toi et marche à droite nous permettent de proposer que cet axe en est un de confiance en soi. Les types à gauche sur l’axe sont constitués de femmes qui s’affirment beaucoup socialement. A droite, l’affirmation est moins grande ou moins bien canalisée.

La dimension 2 avec le type blindée en haut et le type désespérée en bas (un peu à droite), suggère une dimension d’autonomie et d’indépendance et en sous-titre une dimension production. Les femmes élevées sur cet axe sont moins sensibles et plus détachées, une condition de la maturité et du leadership que ces groupes manifestent à l’exception du groupe distorsion, qui n’est pas crédible sur ce plan.

Le sous titre production de cet axe est suggéré par deux groupes dont l’un est justement appelé production. Le pendant négatif de ce groupe est en recherche. Les femmes du groupe en recherche ne sont pas engagée dans une voie productrice et on peut supposer qu’elles évolueront dans ce sens. Leur démarche est intellectuelle. Elle n’a pas une dimension émotive et paralysante comme c’est le cas du groupe désespérées. Les études qui suscitent des remises en question de soi ont un effet positif à long terme. On peut penser qu’elles se préparent à mieux sauter et que leur improductivité est seulement un aspect sain de la néoténie.

Les combinaisons de ces deux axes font aussi du sens. Par exemple, le groupe lève-toi et marche à droite est confiant par rapport aux dimensions techniques du travail et cherche à s’affirmer de cette façon. Cependant, il fait cela tout en adoptant une attitude très servile au plan social. En combinant les deux axes, on devrait trouver dans le coin de gauche en haut les types qui s’affirment fort et qui sont constituées de personnes indépendantes. C’est ce qui est suggéré dans le type femme de tête. Évidemment, elles ne présentent pas les aspects extrêmes des groupes qu’on peut dire plus spécialisés. L’intégration de plusieurs objectifs les oblige à un certain équilibre; une intégration qui leur fait éviter des traits extrêmes.

Tous les types d'hommes

 

Tableau 4- Présentation sur deux axes des 10 types masculins de la norme collège.  

Chez les hommes, on trouve à gauche des sujets avec beaucoup de confiance en eux. Certains ont du leadership et un sujet marginal se croit élu d'une quelconque façon. Sur l'axe des Y, on voit des gens bien ajustés en haut et des sujets déprimés et anxieux en bas. Les sujets du hauts sont de bons producteurs. Ici encore, les combinaisons des axes donnent des résultats prévisibles.

Pourquoi des typologies

Les typologies permettent de comprendre l'ensemble des sujets d'un milieu. Avec ces informations, les professionnels peuvent vite s'ajuster avec les sujets.

En plus de faciliter le travail clinique, les professionnels qui ont ces informations sont dans une bonne position pour négocier des budgets. Ils peuvent décrire leurs clients et plus facilement justifier ce qu'ils font. Tant qu'ils travaillent dans le secret de leur bureau, ils ont peu d'impact sur le milieu et les gestionnaires ne prennent pas au sérieux ce qu'ils disent.

Remonter